Comment est fait un cheveu : composition et structure


De l’extérieur, nos cheveux ne sont que des fibres aux formes, couleurs et longueurs différentes. Mais que savez-vous de la structure du cheveu ? Sa composition ? Aujourd’hui nous allons vous dévoiler son anatomie pour vous aider à comprendre les soins qu’il faut leur apporter.

Le cheveu se compose d’une section externe : la fibre, visible, et une section interne, le bulbe pilaire aussi appelée la racine. Le diamètre d'un cheveu est compris entre 50 et 100 µm, c'est à dire entre 0,05 mm et 0,1 mm.

Structure de la tige capillaire

La section visible du cheveu est la tige. Elle est principalement composée de kératine (plus de 95%), une protéine fibreuse contenu aussi dans la peau, les poils ou les ongles. Insoluble dans l’eau, elle permet d’imperméabiliser le cheveu et le protéger.

La structure de la tige se décompose en 3 parties différentes :

  • La moelle (ou canal médullaire) : c’est la partie centrale du cheveu. C’est un tube creux formé de cellules lâches.
  • Le cortex : c’est la partie la plus épaisse du cheveu. Elle constitue le véritable cœur de la fibre capillaire en garantissant sa résistance, sa souplesse et son élasticité. Ses cellules produisent de la mélanine, la substance responsable de la couleur du cheveu.
  • La cuticule : c’est la protection externe du cheveu. Elle est riche et kératine et constituée de cellules en forme d’écaille, empilées les unes sur les autres sur 6 à 10 couches et scellées entre elles par les céramides. Ainsi, le cortex est isolé de l’environnement extérieur et garde toute ses propriétés. Dans le cas d’un cheveu abimé, la cuticule est irrégulière et laisse le cortex apparent, occasionnant des dégâts au cœur de la fibre.

Structure du bulbe pilaire

C’est la partie réellement vivante du cheveu. Elle se trouve environ 4mm sous la surface de la peau et est constituée de plusieurs zones :

  • La papille dermique : irriguée par de petits vaisseaux sanguins, elle permet d’alimenter le cheveu en nutriments et est responsable des différentes cellules impliquées dans la production du cheveu. Par exemple, une alimentation trop pauvre en fer va limiter les ressources mises à disposition des papilles dermiques et elles produiront ainsi des cheveux cassants et fragiles.
  • La matrice : les kératinocytes sont les principales cellules du cheveu. Elle se multiplient au sein de la matrice et s’y chargent en kératine. On trouve aussi dans la matrice les mélanocytes, les cellules en chargent de la production de la substance colorant le cheveu : la mélanine. C'est ici que se joue la genèse du cheveu.
  • La gaine épithéliale : elle sert à maintenir la tige capillaire en formation. En effet, la tige est encore assez molle à ce niveau de sa croissance et elle garde ainsi sa structure et son orientation.
  • La glande sébacée : accolée au follicule pileux, elle est en charge de sécréter le sébum dont le rôle est de protéger, nourrir et assurer la souplesse du cheveu. Un cheveu abimé ne permettra pas une diffusion optimale du séum depuis la racine jusqu'aux pointes, le cheveu devient alors sec et les racines grasses.

 


Arithmetiq c'est un calcul simple:
Vous + Nous = ❤️🚀